Charleston : l'église rouvre ses portes trois jours après la tuerie

  • A
  • A
Charleston : l'église rouvre ses portes trois jours après la tuerie
@ DAVID GOLDMAN / POOL / AFP
Partagez sur :

L'église de Charleston a ouvert ses portes pour un premier service religieux depuis la tuerie de mercredi.

Après l'effroi, le recueillement. L'église de Charleston, en Caroline du Sud, a ouvert ses portes dimanche aux paroissiens pour un premier service religieux chargé d'émotion après le massacre de mercredi, où neuf personnes avaient été tuées par un jeune suprémaciste blanc. Plusieurs centaines de personnes sont venues assister, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church à ce service au cours duquel les chants de gospel ont succédé au discours d'un révérend qui a dénoncé le "diable" Dylann Roof, auteur présumé de la tuerie raciste, l'une des pires de l'histoire récente des États-Unis.

"Le diable n'a pas pu s'emparer de votre église". Ils étaient dans la maison du seigneur, étudiant ses paroles, priant les uns avec les autres", a clamé le révérend Goff, en référence aux victimes de la tuerie, dont le pasteur de l'église. "Mais grâce à Dieu, alléluia (...) le diable n'a pas pu s'emparer de votre église", s'est exclamé le dignitaire religieux, lors d'une cérémonie très forte en émotion, retransmise en direct sur toutes les télévisions américaines.

Des hommages dans tout le pays. Plusieurs milliers de personnes avaient rendu hommage aux victimes à Charleston, vendredi soir. De nombreux rassemblements ont également eu lieu dans tout le pays ce week-end. La tuerie de Charleston, ville historique et emblématique de l'histoire violente de l'esclavage aux États-Unis, a choqué l'Amérique et provoqué la colère du président Barack Obama. Dylan Roof, l'auteur présumé de la fusillade, a été inculpé et placé en détention.