Premier décollage de l'aéroport de Bruxelles depuis les attentats du 22 mars

  • A
  • A
Premier décollage de l'aéroport de Bruxelles depuis les attentats du 22 mars
@ AFP
Partagez sur :

Les employés de l'aéroport ont observé une minute de silence avant le décollage.

Un avion de la Brussels Airlines a décollé dimanche à destination de Faro (sud du Portugal) de l'aéroport international de Bruxelles, pour le premier vol depuis les attentats du 22 mars. Le décollage de l'appareil a été salué par les applaudissements d'une cinquantaine d'employés de l'aéroport et de compagnies aériennes, qui juste auparavant avaient observé une minute de silence. Un dispositif sécuritaire impressionnant avait été mis en place.

Des militaires, armes au poing, se tenaient prêts. Les passagers devaient se présenter trois heures avant le décollage car pour accéder à l’aéroport, ils devaient passer plusieurs contrôles de police. Des militaires, armes au poing, se tenaient prêts, quelques mètres derrière. Et seuls les passagers munis de billets et de papiers d’identité ont accès au hall d’enregistrement, où les bagages sont immédiatement enregistré.

"Il faudra attendre un bon mois avant de revenir à une activité normale". Pour Anton, c’est même un excès de zèle, lui qui travaille depuis des années avec l’aéroport avec sa société de  transport : "même nous qui travaillons ici, on n’a pas d’accès. On doit aller aux quatre coins de la Belgique pour apporter des passagers, alors que normalement, ça prend dix minutes. Il faudra attendre un bon mois avant de revenir à une activité normale".