Poutine, un corps de com’

  • A
  • A
Poutine, un corps de com’
@ REUTERS
Partagez sur :

JEUX A LA RUSSE - Poutine aux sports d’hiver, Poutine à cheval, Poutine sur un tatami : le président russe aime le sport, et le fait savoir.

Ce jour-là, le 3 janvier 2014, un skieur tout de noir vêtu dévale les pistes neuves près de Krasnaia Poliana, là où doivent se tenir les épreuves des Jeux de Sotchi. Ce skieur, c’est Vladimir Poutine, qui a fait le déplacement avec son Premier ministre Dimitri Medvedev, pour inspecter les installations, à quelques semaines de l’ouverture des Jeux. Sur la piste, Poutine s’élance, aidé de ses bâtons, et suivi - à une distance respectueuse - par d’autres sportifs. L’image vous dit quelque chose ? C’est normal. Le président russe adore se mettre en scène en train de faire du sport, tous les sports. Une façon de "se différencier de l’image des leaders précédents de la Russie", explique Tatiana Kastouéva-Jean, responsable du centre Russie-NEI à l’Ifri.

poutine fait du ski, REUTERS

Pour le comprendre il faut se souvenir de ses prédécesseurs, abonde Philippe Migault, directeur de recherches à l’Iris. "Avant Poutine, on a eu Boris Eltsine, un type grassouillet, qui débarquait en visite diplomatique la plupart du temps complètement saoul". Et avant Boris Eltsine, "nous avons eu la gérontocratie soviétique", "ces gens qu’on voyait agoniser année après année au sommet du mausolée de Lénine".

>> A LIRE AUSSI : Russie, la drôle d'aventure olympique

Vladimir Poutine, lui, est jeune, ne boit pas d’alcool et pratique le judo, son sport de prédilection, au plus haut niveau. Lui qui tâte du tatami depuis son adolescence, serait même plus fort que… Teddy Riner ! Car le Russe, ceinture noire, a obtenu en 2012 son huitième dan de judo, là où notre champion à nous n’en est "qu’"à son cinquième.

poutine fait du judo, REUTERS

Vladimir Poutine assure même à qui veut l’entendre que c’est son professeur de judo, un "second père" pour lui, qui l’a sauvé de la délinquance quand il était plus jeune. Mais l’attrait du maître du Kremlin pour l’exercice physique ne s’arrête pas là : vous avez peut-être déjà vu ces clichés très officiels de Vladimir Poutine en train de jouer au badminton avec son Premier ministre, encore mis à contribution :

poutine fait du badminton, REUTERS

Ou en train de poser dans une Formule 1, emblème de la Russie sur son casque.

poutine fait de la F1, REUTERS

Mais ce que Vladimir Poutine apprécie par-dessus tout, c’est la nature. Pas étonnant donc qu’il se soit mis en scène à plusieurs reprises à dos de cheval. Comme sur ce cliché qui fleure bon la mise en scène, sur lequel le mâle Poutine pose, torse nu, en pleine Sibérie.

poutine fait du cheval, REUTERS

Vladimir Poutine pratique aussi le ski. De préférence avec son "ami" Leonid Tiagatchev, ex-champion soviétique. Curieux, le président russe s’est aussi mis au hockey. "C’est une image très virile qu’il cultive", souligne Tatiana Kastouéva-Jean, expliquant qu’en Russie, "sa santé et son apparence physique inspirent le respect".

Poutine fait du hockey, REUTERS

Vladimir Poutine s’est même fait tirer le portrait assis dans un bobsleigh. Vous noterez qu’il semble cette fois un peu moins à son aise…

poutine fait du bobsleigh, REUTERS

Grand amateur de chasse, il s’est aussi mis au biathlon, au moins pour les photographes. Avec une constante qui ne varie pas et que vous aurez peut-être remarquée : sur ces clichés soigneusement mis en scène, le maître du Kremlin ne décroche jamais un sourire.

sur le même sujet, sujet,

JEUX A LA RUSSE 1/5 - La drôle d'aventure olympique