Poutine obtient la majorité absolue

  • A
  • A
Poutine obtient la majorité absolue
Russie unie, le parti de Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, pourrait perdre sa majorité absolue à l'Assemblée.@ REUTERS
Partagez sur :

Le parti Russie unie arrive en tête des législatives selon les résultats officiels publiés lundi.

La victoire était attendue, elle a été confirmée officiellement lundi. Après le scrutin de dimanche, le parti de Vladimir Poutine a obtenu la majorité absolue, selon les résultats officiels des élections législatives.

Son parti Russie unie compte désormais 238 députés sur 450 à la Douma, la chambre basse du parlement russe, selon les chiffres "de la répartition préliminaires des mandats" annoncés lundi par la commission électorale. S'il est en baisse de près de vingt points par rapport à son résultat de 2007, le parti au pouvoir a toutefois conservé sa majorité absolue en sièges grâce à un système complexe de répartition des voix lié au mode de scrutin proportionnel.

Répartition des sièges

Le Parti communiste, deuxième des législatives de dimanche, aura 92 députés, le parti Russie juste (centre-gauche) 64 et le parti libéral-démocrate (nationaliste) 56, en vertu des règles de répartition des sièges de ce scrutin à la proportionnelle, a indiqué Vladimir Tchourov, le président de la commission électorale centrale.

Le scrutin a été marqué par de multiples accusations de fraudes et des arrestations d'opposants.

"La démocratie en action"

Le président russe, Dmitri Medvedev n'a pas attendu la fin de dépouillement pour commenter les premiers résultats. "C'est la démocratie en action…On disait que le parti chercherait à conserver sa position dominante en se livrant à des machinations, des manipulations", mais il a "prouvé qu'il avait le droit moral de poursuivre dans la voie que nous avons choisie".

Le Premier ministre, Vladimir Poutine a également tenté de balayer toutes les accusations de fraudes lancées par l'opposition. "En nous appuyant sur ce résultat nous pourrons assurer le développement stable du pays", a ajouté l'homme fort du pays, président de 2000 à 2008. Ces élections étaient un test avant la présidentielle de mars 2012 lors de laquelle il compte revenir au Kremlin.

Fraudes

De son côté, le Parti communiste a dénoncé des fraudes "massives". "Nous avons reçu des milliers de plaintes des états-majors régionaux, confirmant le caractère massif des infractions et des falsifications", a déclaré, Ivan Melnikov, membre du comité central du PC.

Plusieurs sites de médias indépendants et ceux d'une organisation non-gouvernementale recensant ces infractions étaient inaccessibles dimanche en raison de cyber-attaques orchestrées, selon eux, pour empêcher la diffusion d'informations sur les fraudes.

A Saint-Pétersbourg, Alexeï, un électeur de 23 ans, a affirmé à l'Agence France-Presse avoir voté dix fois pour Russie unie contre une prime de 2.000 roubles (près de 50 euros) grâce à un système permettant à un électeur de voter en dehors de son bureau de vote avec un certificat reçu à l'avance.

Arrestations

Au moins 170 opposants ont été interpellés dans des manifestations à Moscou et Saint-Pétersbourg. Des rassemblements avaient été organisés malgré l'interdiction des autorités. Le mouvement des jeunesses pro-Kremlin, Nachi, a annoncé qu'il réunirait de dimanche à mardi jusqu'à 15.000 militants à Moscou pour "neutraliser" toute action visant à contester le scrutin.