Poutine fait le lien entre l'amende de BNP Paribas et les Mistral

  • A
  • A
Poutine fait le lien entre l'amende de BNP Paribas et les Mistral
Vladimir Poutine.@ Reuters
Partagez sur :

Pour le président russe, les Etats-Unis font du "chantage" à la France pour empêcher la livraison prévue de deux navires de guerre à la Russie.

Théorie du complot. Les problèmes des banques françaises avec les Etats-Unis ? Du "chantage" pour que Paris renonce à vendre deux navires de guerre Mistral à la Russie, a affirmé Vladimir Poutine mardi. Le président russe a ainsi établi un lien entre l'amende record infligée par la justice américaine à BNP Paribas et la prochaine livraison de ces navires.

"Nous sommes au courant de la pression que nos partenaires américains font sur la France pour qu'ils renoncent à la livraisons des Mistral en Russie", et qu'on leur a fait comprendre que s'ils y renonçaient "les sanctions sur les banques seront levées ou diminuées". "Comment peut-on qualifier cela autrement que du chantage?", a déclaré Vladimir Poutine au cours de son discours annuel de politique étrangère.

Des tensions avec les alliés. Sur fond de crise ukrainienne, la livraison des deux Mistral prévue à l'automne provoque des tensions entre Paris et ses alliés. Barack Obama a exprimé début juin son "inquiétude" sur la poursuite de tels contrats au moment où la Russie "a violé la loi internationale" en s'emparant de la Crimée.

Mais Paris entend pour l'instant maintenir ce contrat à 1,2 milliard d'euros. Lundi, 400 marins russes sont d'ailleurs arrivés à Saint-Nazaire pour se former à l'utilisation des bâtiments de projection et de commandement (BPC) livrés par les chantiers navals français.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

BNP PARIBAS - Qui va mettre la main à la poche ?

MISTRAL - 400 marins russes ont débarqué à Saint-Nazaire