Poutine et Trump réaffirment la volonté d'une "coordination" contre le terrorisme

  • A
  • A
Poutine et Trump réaffirment la volonté d'une "coordination" contre le terrorisme
Donald Trump et Vladimir Poutine représentés par l'artiste népalais Sunil Sidgel.@ Dominique FAGET / AFP
Partagez sur :

Les deux hommes se sont entretenus au téléphone mardi et ont largement évoqué le conflit syrien. Ils souhaitent se rencontrer en juillet en Allemagne pour le G20.

Vladimir Poutine et Donald Trump ont réaffirmé mardi leur volonté d'une "coordination des actions" des Etats-Unis et de la Russie dans la lutte contre le terrorisme, appelant à "intensifier le dialogue" entre les deux pays, a indiqué le Kremlin.

Trouver une issue au conflit syrien. "L'accent a été mis sur les perspectives de coordination des actions des Etats-Unis et de la Russie dans la lutte contre le terrorisme", a indiqué le Kremlin dans un communiqué à l'issue d'un entretien téléphonique entre les deux chefs d'Etat, précisant qu'il avait été convenu "d'intensifier le dialogue entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays" pour trouver une issue au conflit syrien.

Des zones humanitaires. Au cours de cette "très bonne conversation" téléphonique sur la Syrie, les deux chefs d'Etat ont également abordé la question des zones humanitaires, selon le compte-rendu de la Maison Blanche. Les deux présidents sont tombés d'accord sur le fait que "les souffrances en Syrie duraient depuis beaucoup trop longtemps et que toutes les parties devaient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à la violence", a indiqué l'exécutif américain.

Une rencontre envisagée durant le G20. Vladimir Poutine et sont homologues sont également favorables à "l'organisation d'une rencontre" pendant le sommet du G20 en juillet en Allemagne, a annoncé le Kremlin mardi à l'issue de cette conversation téléphonique. "Vladimir Poutine et Donald Trump se sont prononcés pour la poursuite des contacts téléphoniques et sont favorables à l'organisation d'une rencontre au cours du sommet du G20 des 7 et 8 juillet à Hambourg", a fait savoir le Kremlin dans un communiqué. Ce serait la première rencontre entre les deux chefs d'Etat depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche.