Poutine assure que la Russie "n'a rien à voir" avec la cyberattaque

  • A
  • A
Poutine assure que la Russie "n'a rien à voir" avec la cyberattaque
Vladimir Poutine dément toute implication russe dans la cyberattaque mondiale survenue vendredi.@ ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL / AFP
Partagez sur :

Alors que les hackers russes sont régulièrement accusés de piratages massifs, Vladimir Poutine a assuré lundi que la Russie "n'a rien à voir" avec la cyberattaque mondiale déclenchée vendredi.

"La Russie n'a absolument rien à voir avec le virus informatique", qui a frappé plus de 150 pays depuis vendredi. C'est ce qu'a assuré Vladimir Poutine lundi depuis Pékin, alors que les hackeurs russes sont régulièrement accusés de piratage de grande envergure. "On cherche toujours les coupables là où il n'y en a pas", s'est défendu Vladimir Poutine, n'oubliant pas de rappeler que selon Microsoft, "les services spéciaux américains étaient la première source de ce virus".

"L'an dernier, nous avons proposé à nos partenaires américains de travailler ensemble sur les questions de cybersécurité, et même de conclure des accords intergouvernementaux appropriés sur le sujet, mais notre proposition avait été rejetée", a confié le chef d'Etat russe ajoutant qu'il "est nécessaire que la question soit abordée immédiatement à un niveau politique sérieux".

Des hackers russes ont notamment été accusé du piratage des mails d'Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle américaine. La Russie avait alors fermement démenti ces accusations. Un groupe russe a également été accusé de hameçonnage à l'encontre d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle française, dans un rapport de Trend Micro, entreprise japonaise de cybersécurité, fin avril. Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, avait alors nié toute implication russe dans la campagne française.