Pourquoi certains geôliers parlaient-ils français ?

  • A
  • A
Pourquoi certains geôliers parlaient-ils français ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

EXPLICATIONS - Il existe au sein de l’Etat islamique de l’Irak et du Levant des brigades 100% francophones.

L’INFO. Après la joie et l'émotion des retrouvailles, les premiers détails filtrent sur les conditions éprouvantes d'une détention en Syrie qui aura duré 10 mois. Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Thorès ont heureusement été libérés en bonne forme apparente, mais ils ont connu la faim, le danger et la violence. Et puis confirmation a été donnée sur Europe 1 par Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, que certains de leurs geôliers parlaient Français. Or, on sait que plusieurs centaines de volontaires français ont choisi l'exode en Syrie pour faire le djihad.



Otages en Syrie : Certains des geôliers...par Europe1fr

Des brigades 100% francophones. Lorsqu’ils sautent le pas et font le voyage, ils rejoignent, pour la plupart, le groupe djihadiste auquel appartiennent les ravisseurs des quatre anciens otages français, l’Etat islamique de l’Irak et du Levant. Dans le cas des geôliers qui gardaient les otages, francophones ne veut pas dire pour autant qu’ils étaient Français, car ce groupe, c’est un peu l’International djihadiste. Outre plusieurs centaines de Français, on y trouve ainsi des Belges, des Tunisiens, des Suisses, parfois même des Canadiens. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’au sein de cette organisation, on retrouve des brigades 100% francophones, avec 50 ou 60 combattants.

La population les appelle "les Martiens". L’Etat islamique de l’Irak et du Levant, c’est le groupe le plus violent, le plus sectaire de Syrie, mais c’est aussi celui où il n’y a pas de Syriens…Dans le pays, on les appelle parfois même "les Martiens". La population rejette ces étrangers qui décapitent, kidnappent et dictent leurs lois. Tous les autres groupes alliés se sont d’ailleurs alliés pour les battre. Une stratégie qui fonctionne puisque ces djhadistes venus d’ailleurs accumulent les défaites depuis mars. Période depuis laquelle ils ont commencé à libérer les premiers otages européens qu’ils détenaient captifs.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RECIT - Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

L'ESSENTIEL - Otages en Syrie : retour en France dimanche matin

RECIT - Otages : ce qu'on sait des conditions de leur libération

ON NE LES OUBLIE PAS - Deux otages français encore détenus dans le monde