Pourquoi Breivik n'ira pas en prison

  • A
  • A
Pourquoi Breivik n'ira pas en prison
Behring Breivik n'est pas pénalement responsable de ses actes, selon les deux psychiatres qui l'ont examiné.@ reuters
Partagez sur :

Le tueur d'Oslo a été jugé "psychotique" et pas responsable pénalement par les psychiatres.

Behring Breivik n'ira pas en prison. L'auteur de l'attentat d'Oslo et de la tuerie de l'île d'Utoya qui a fait 77 morts le 22 juillet n'est pas pénalement responsable de ses actes. Les experts psychiatres qui l'ont examiné ont estimé qu'il n'était pas en possession de ses moyens au moment des faits. Quelles conséquences cette décision aura-t-elle ? Europe1.fr fait le point.

Quel est le diagnostic psychiatrique ? Deux psychiatres, Synne Serheim et Torgeir Husby, ont remis leur rapport mardi au tribunal d'Oslo. D'après eux, Behring Breivik souffre de "psychose", une condition mentale qui aurait altéré son jugement en amont et au moment des attaques. "Nous n'avons aucun doute en ce qui concerne nos conclusions", a seulement concédé Torgeir Husby lors de son arrivée au tribunal d'Oslo mardi matin.

Pour réaliser leur travail, les deux psychiatres ont eu 13 entretiens avec Behring Breivik dans la prison de haute sécurité d'Ila, près d'Oslo, où il se trouve en détention provisoire. "Cela a été un travail considérable, exigeant (...) avec une toile de fond spéciale", a estimé Torgeir Husby. "Il a bien coopéré", a-t-il précisé.

Que va décider la justice ? Le rapport de 240 pages des psychiatres doit désormais être examiné par une Commission médico-légale qui devra s'assurer qu'il remplit toutes les exigences professionnelles. Le dernier mot sur la responsabilité pénale de Behring Breivik reviendra au tribunal, qui suit généralement les recommandations des experts.

Y aura-t-il un procès ? Oui. Ce procès de Behring Breivik doit s'ouvrir le 16 avril 2012 et devrait durer environ 10 semaines. "Si la conclusion finale est que Behring Breivik était irresponsable, nous demanderons au tribunal à l'issue du procès qu'il reçoive un traitement mental obligatoire", a déclaré lors d'un point de presse la procureur Inga Bejer Engh.

Sur le fond, s'il reconnaît les faits, Behring Breivik refuse de plaider coupable, estimant qu'il s'agissait d'un acte de guerre et que son geste était "atroce mais nécessaire".

Ira-t-il en prison ? Non. Behring Breivik devrait être interné à terme dans un hôpital psychiatrique. En pratique, il y a de fortes chances que Berhing Breivik soit placé dans un établissement psychiatrique fermé pour recevoir un traitement qui pourrait lui être administré "à vie". Un juge devra renouveler cette mesure tous les trois ans. S'il devait être guéri, Behring Breivik pourrait en théorie être transféré dans une prison s'il reste considéré comme une menace pour la société et remis en liberté dans le cas contraire.

Une hypothèse toutefois jugée très peu probable : plusieurs avocats des survivants ou des familles des victimes se sont dits confiants que l'extrémiste resterait enfermé jusqu'à la fin de ses jours, peut-être même plus longtemps que s'il avait été déclaré passible d'une peine de prison classique.