Tony Blair sacré "icône gay"

  • A
  • A
Tony Blair sacré "icône gay"
Tony Blair a été désigné "icône gay" par un magazine britannique.@ REUTERS
Partagez sur :

Le magazine Gay Times a désigné l'ex-Premier ministre britannique comme l'une des "icônes gays" les plus importantes de ces 30 dernières années.

Dans le classement figurent notamment Barbara Streisand, Conchita Wurst ou encore Boy George, mais c'est lui qui fait la Une. Le magazine Gay Times a choisi d'intégrer l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair à sa liste des "icônes gays" les plus importantes de ces trente dernières années, dans son numéro paru vendredi.

"Ambassadeur des droits des homosexuels". Ce titre lui est attribué en reconnaissance de l'engagement en faveur des droits des homosexuels de l'ex-Premier ministre travailliste, âgé de 61 ans. Arrivé au pouvoir en 1997, il avait notamment introduit dans la législation des contrats d'unions civiles ("civil partnership"), l'abaissement de la majorité sexuelle des homosexuels au même niveau que celle des hétérosexuels et l'abolition de la "Section 28", une loi interdisant aux autorités de "promouvoir l'homosexualité".

Pour le magazine Gay Times, qui fête ses trente ans, "son statut d'ambassadeur des droits des homosexuels est indéniable". "La reconnaissance légale des transsexuels, les unions civiles, l'interdiction faite aux employeurs de vous renvoyer en raison de vos préférences et la qualification de l'homophobie comme crime haineux, tout cela s'est passé pendant son mandat", ajoute le journal.

Tony Blair se dit "fier". Tony Blair a salué ce titre d'"icône gay", affirmant via son compte Twitter qu'il était "fier" de son travail en faveur des droits des homosexuels qu'il considère comme une partie de son héritage.



"Quand j'ai grandi en politique, j'ai détesté l'hypocrisie poussant des gens à dissimuler leur propre identité. Et j'ai vu la douleur qu'ils éprouvaient parce qu'ils ne pouvaient pas être ce qu'ils étaient", a encore dit Tony Blair.