Pour son mari, Jo Cox a été tuée en raison de ses opinions politiques

  • A
  • A
Pour son mari, Jo Cox a été tuée en raison de ses opinions politiques
@ DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :

Brendan Cox a estimé mardi que sa femme a été tuée en raison de ses opinions politiques, alors qu'elle militait contre le Brexit.

Le mari de la députée travailliste Jo Cox a affirmé mardi qu'elle avait été tuée en raison de ses opinions politiques. "Elle avait des opinions politiques très fortes, et je pense qu'elle a été tuée en raison de ces opinions", a dit Brendan Cox. Agée de 41 ans, élue pour la première fois à Westminster en 2015, Jo Cox militait pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Elle s'était également investie dans l'accueil des réfugiés syriens.

Une femme "préoccupée" par la politique. "Elle était particulièrement préoccupée par la direction prise par la politique, pas simplement au Royaume-Uni mais partout dans le monde, notamment vers la division et le fait de jouer avec les pires peurs des peuples plutôt que leurs meilleurs instincts", a poursuivi Brendan Cox. Jo Cox été mortellement blessée par balle et à l'arme blanche jeudi dernier alors qu'elle se préparait à tenir sa permanence électorale hebdomadaire dans sa circonscription de Birstall, près de Leeds. Inculpé d'assassinat et présenté samedi à un juge, son meurtrier présumé, Thomas Mair, a déclaré "Mort aux traîtres, liberté pour la Grande-Bretagne" lorsque le magistrat lui a demandé de décliner son identité.