Pour Sarkozy, Jackson à sa place au "Panthéon" des Français

  • A
  • A
Pour Sarkozy, Jackson à sa place au "Panthéon" des Français
Partagez sur :

Interrogé lors de son déplacement aux Antilles, le chef de l'Etat dit avoir "ressenti une grande émotion" en apprenant la mort du chanteur.

Nicolas Sarkozy a appris la mort de Michael Jackson alors qu'il achevait un déplacement aux Antilles. Le chef de l'Etat a parlé de "page qui se tourne" et trouvé "bouleversant" de revoir les images de la vie du chanteur disparu.

Ecoutez Nicolas Sarkozy au micro de Jérôme Chapuis :

"C'est un homme qui a apporté beaucoup à la musique... à la danse" a souligné le chef de l'Etat qui se remémore le fameux Moon-Walk du roi de la pop.

Se "gardant" de faire un parallèle avec le poète Aimé Césaire décédé l'an dernier et célébré comme le "chantre de l'universalisme", Nicolas Sarkozy a parlé du caractère "universel" de Michael Jackson "puisqu'il avait des fans, des gens qui l'aimaient sur tous les continents". "Je suis persuadé que les gens qui l'aimaient dans notre pays ne le voyaient pas comme quelqu'un d'étranger mais comme faisant patrie de leur Panthéon, comme ces acteurs mythiques du cinéma américain ou de la musique américaine", a déclaré le chef de l'Etat.