Pour les vacances, partez dans l’espace

  • A
  • A
Pour les vacances, partez dans l’espace
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans 18 mois, une navette emmènera des (riches) touristes à 110 kilomètres au dessus de la Terre.

Bienvenue à bord de SpaceshipTwo. Dans un an et demi, cette nouvelle navette de Virgin, emmènera n’importe quel citoyen dans l’espace. C’est ce que vient d’annoncer le patron de Virgin, Richard Branson. "Nous avons juste terminé de construire SpaceShipTwo", a-t-il déclaré lundi, précisant que les futurs passagers devront tout de même débourser aux alentours de 200.000 dollars (150.000 euros) pour s’offrir ce vol extraordinaire.

330 places déjà réservées

Malgré le prix élevé, Virgin Galactic, qui ambitionne d'être la première entreprise commerciale pour le tourisme dans l'espace, a déjà recueilli 45 millions de dollars auprès de 330 clients ayant réservé un siège au bord de la navette.

SpaceShipTwo sera emmené à 16 kilomètres d’altitude par le vaisseau-mère appelé "Chevalier blanc", puis s’en détachera pour poursuivre son ascension jusqu’à 110 kilomètres de haut. Une altitude dix fois supérieure à celle d’un avion de ligne. Une fois cette hauteur atteinte, les passagers pourront faire l’expérience de l’apesanteur pendant sept à huit minutes.

Les "touristes" de l’espace n’auront qu’à regarder par le hublot pour observer la Terre depuis leur siège :

La navette en matériaux composites, inventée par l'ingénieur Burt Rutan, avait déjà effectué en mars son premier vol d'essai sous l'aile de son vaisseau-mère, au-dessus du désert de Californie. Mais avec le développement de ces vols commerciaux, Richard Branson entend mettre en place un véritable "club de vacances" de l’espace. Il a demandé à l’architecte Norman Foster - qui a dessiné le viaduc de Millau - d’imaginer un aéroport spatial dans le désert du Nouveau Mexique.

Passez vos vacances sur la Lune

Et le patron de Virgin ne compte pas s’arrêter à de simples vols dans l’espace. Le célèbre milliardaire a également évoqué, comme prochaine étape, l'ouverture d'hôtels de luxe dans l'espace, qui pourraient être utilisés comme étapes pour de longs vols vers la Lune. "Nous envisageons des hôtels dans l'espace. Nous aimons la Lune", a-t-il déclaré, en affirmant aussi son intérêt pour le lancement de "petits satellites" destinés aux écoles et universités.