Pour le Jeudi saint, le pape va laver les pieds de douze jeunes migrants

  • A
  • A
Partagez sur :

A l'occasion du Jeudi saint, le pape lave traditionnellement les pieds de douze personnes. Cette année, des demandeurs d'asile auront ce privilège.

Pour rappeler le geste de Jésus accompli pour ses douze apôtres, le pape va laver les pieds de douze personnes à l'occasion du Jeudi saint. Cette année, François a décidé de se rendre dans un foyer de demandeurs d’asile au nord de Rome.

Obama ? Non, le pape. Notre correspondante à Rome a pu rencontrer l’un des douze jeunes migrants sélectionnés. Hamidi est un jeune Syrien de 23 ans, arrivé en Italie en janvier. Quand on lui a appris qu’il avait été choisi, il n’y croyait pas. "On m'a dit 'le meilleur homme sur Terre va te laver les pieds'", se rappelle-t-il avec émotion. "J'ai dit : 'C'est qui, c'est Obama ? Non. Alors c'est le pape ?'" 

Un "symbole fort". Trois femmes dont deux Érythréennes de confession copte, des Nigérians catholiques et trois musulmans figurent parmi les heureux sélectionnés. "C’est un symbole très fort. Un pape qui se déplace au moment où il y a eu ces attentats, dans un centre comme celui-là", note Jean-Michel, l’un des médiateurs culturels du foyer. "Parmi les gens qui viennent ici, beaucoup n’ont pas obtenu l’asile. Ils se disent 'nous avons traversé la mer, le désert, on a survécu à plein de choses, on arrive ici et on ne nous accueille pas'. C’est sûrement une des choses dont ils parleront avec le pape".

La cérémonie aura lieu jeudi à 17h devant plus de 900 migrants. Beaucoup ont d'ailleurs préparé une lettre qu’ils remettront en main propre au pape.