Pour Jean-Claude Juncker, fermer la porte de l'UE à la Turquie serait une "grave erreur"

  • A
  • A
Pour Jean-Claude Juncker, fermer la porte de l'UE à la Turquie serait une "grave erreur"
Jean-Claude Juncker s'est exprimé à la télévision allemande après un appel en ce sens de l'Autriche.@ PATRICK HERTZOG / AFP
Partagez sur :

Le président de la Commission européenne s'est prononcé pour la poursuite des négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

Rompre les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne serait un "grave erreur de politique étrangère", a jugé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à la télévision allemande après un appel en ce sens de l'Autriche.

"Quelle que soit la situation". "En ce moment, si l'on donnait l'impression à la Turquie que, quelle que soit la situation, l'Union européenne n'est pas prête à accepter en son sein la Turquie, ce serait selon moi une grave erreur de politique étrangère", a-t-il dit à la chaîne ARD dans un entretien qui doit être diffusé dimanche et dont des extraits ont été publiés dès jeudi.