Politkovskaïa : aussitôt ouvert, le nouveau procès ajourné

  • A
  • A
Politkovskaïa : aussitôt ouvert, le nouveau procès ajourné
Partagez sur :

Toutes les parties ont demandé le renvoi de l'enquête sur le meurtre de la journaliste. Le commanditaire est toujours un mystère.

Le nouveau procès des trois complices présumés de l'assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa a ouvert mercredi devant le tribunal militaire de Moscou. Toutes les parties présentes ayant demandé le renvoi de l'enquête au Parquet, le juge a ajourné sa décision à vendredi.

"L'unique problème de cette affaire est que le crime n'a pas été élucidé et que l'enquête est incomplète", a déclaré, devant le juge, Karinna Moskalenko, l'avocate des enfants de cette journaliste qui s'était notamment illustrée en dénonçant les exactions russes en Tchétchénie. Car, comme lors du premier procès qui s'est tenu entre novembre 2008 et février 2009, le commanditaire inconnu et le tueur présumé brillent par leur absence sur le banc des accusés. Le ministère public a indiqué soutenir la demande de renvoipour réunir toutes les procédures contre les suspects du crime.

Trois accusés comparaissent dans cette affaire. Ils avaient été acquittés par un jury à l'issue de trois mois d'audiences marquées par de nombreuses violations des règles de procédure, conduisant la Cour suprême russe à annuler le verdict. Deux frères tchétchènes, Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov, sont soupçonnés d'avoir surveillé la victime et d'avoir amené sur les lieux du crime le tueur présumé, leur frère Roustam, toujours en fuite. Le troisième suspect, l'ancien policier Sergueï Khadjikourbanov, est lui accusé d'avoir mis au point la logistique de l'assassinat. L'avocat de la défense ne s'est pas opposé à la demande des parties civiles même s'il ne croit pas à une "enquête objective".