Policiers agressés à Bruxelles : le suspect inculpé en lien avec le terrorisme

  • A
  • A
Policiers agressés à Bruxelles : le suspect inculpé en lien avec le terrorisme
La piste terroriste était jusque là évoquée, elle est dorénavant confirmée. L'homme qui a blessé jeudi deux policiers à Bruxelles a été placé en détention provisoire. @ LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP
Partagez sur :

La piste terroriste était jusque là évoquée, elle est dorénavant confirmée. L'homme qui a blessé jeudi deux policiers à Bruxelles a été placé en détention provisoire. 

L'homme de 43 ans qui a agressé et blessé mercredi avec un couteau deux policiers à Bruxelles a été inculpé jeudi de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste", a annoncé le parquet fédéral belge dans un communiqué.

Le suspect en détention provisoire. Le suspect, Hicham Diop selon une source judiciaire, a été placé en détention provisoire. Dans le cadre de l'enquête ouverte après l'agression survenue dans la commune bruxelloise de Schaerbeek, son frère aîné Aboubaker a été "privé de liberté" mercredi en milieu d'après-midi, précise le communiqué.

Deux policiers blessés. Hicham Diop, un ancien adepte du "kick-boxing" à la carrure imposante, s'est jeté mercredi midi sur deux policiers, un homme et une femme, qui circulaient à proximité d'un hôpital, les frappant avec un couteau. L'un a été blessé "au ventre" et l'autre "au cou", mais ils ont déjà pu quitter l'hôpital, selon le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt.

L'homme de nationalité belge, qui a été militaire jusqu'en 2009 selon une source proche du dossier, a été interpellé à proximité, non sans mal, par une seconde patrouille. Après qu'il a cassé le nez d'un policier, son collègue a dû lui tirer une balle dans la jambe pour le neutraliser. Ses chefs d'inculpation confortent la version du parquet fédéral, qui avait expliqué mercredi que "les résultats provisoires de l'enquête montrent qu'il s'agirait d'un possible attentat terroriste".