Plus de suicides en temps de crise

  • A
  • A
Plus de suicides en temps de crise
En raison de la crise, il y a eu entre 2008 et 2010 un millier de suicides en plus en Grande-Bretagne.@ Reuters
Partagez sur :

Une étude montre une augmentation sensible des suicides en temps de crise en Grande-Bretagne.

La crise est douloureuse à vivre pour beaucoup. A tel point que, selon une étude scientifique publiée mercredi dans le British Medical Journal (BMJ), les suicides ont sensiblement augmenté en Grande-Bretagne. Entre 2008 et 2010, il y a eu 846 suicides de plus parmi les hommes et 155 de plus parmi les femmes en Grande-Bretagne par rapport à ce qui était prévu si les tendances précédentes s'étaient maintenues.

En 2007, il y avait eu 4006 suicides, un chiffre en déclin depuis une vingtaine d'années. Puis,  en parallèle avec une hausse du chômage, le nombre de suicides est remonté à 4292 en 2008 et 4388 en 2009, avant de redescendre en 2010 à 4206, alors que le taux de chômage baissait aussi.

"Un triste rappel"

"Nous avons estimé la différence entre le chiffre réel et ce qu'il aurait pu être si la tendance à la baisse, patente avant la crise, s'était poursuivie", a précisé un des responsables de l'étude, David Stuckler, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. "C'est un triste rappel, après l'euphorie des Jeux olympiques, des défis auxquels nous sommes confrontés et de ceux qui nous attendent", a estimé le chercheur.

L’étude britannique montre aussi un plus grand nombre de suicides chez les hommes que chez les femmes, ce qui peut s'expliquer par le fait que les hommes recherchent moins que les femmes une aide en cas de dépression.