Plus de 150 disparus après des glissements de terrain au Sri Lanka

  • A
  • A
Plus de 150 disparus après des glissements de terrain au Sri Lanka
Les habitants sont contraints de fuir, en raison du risque de glissement de terrain.@ LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP
Partagez sur :

Des pluies torrentielles ont frappé le Sri Lanka pendant trois jours, entraînant deux glissements de terrains dans des zones habitées.

Plus de 150 personnes sont présumées mortes au Sri Lanka dans deux glissements de terrain provoqués par trois jours de pluies torrentielles dans le centre du pays, ont déclaré mercredi les secours.

Trois villages ensevelis. Le déluge a contraint plus de 196.000 habitants à quitter leur foyer. Trente-cinq décès ont été confirmés pour l'instant. Les efforts des sauveteurs se concentrent sur la région d'Aranayaka, 100 km au nord-est de Colombo, où trois villages ont été ensevelis mardi soir par une coulée de boue. Les autorités ont précisé qu'environ 150 personnes avaient pu être secourues mais qu'au moins 150 autres personnes étaient portées disparues.

200 habitants pris au piège. Un autre glissement de terrain a eu lieu à Bulathkopitiya, qui se trouve dans le même district de Kegalle (centre), entraînant la mort d'au moins 16 personnes, selon la police. Les sauveteurs ont également porté secours à plus de 200 personnes prises au piège dans le district côtier de Puttalam, dans le nord-ouest du pays.