Pilule : l'Europe ne dit pas "stop"

  • A
  • A
Pilule : l'Europe ne dit pas "stop"
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'Agence du médicament assure qu'il n'y pas de "nouvelle preuve" pour justifier un arrêt.

Les femmes n'ont aucune raison d'arrêter de prendre des pilules contraceptives combinées (oestroprogestatives), y compris celles de la 3e génération, a certifié vendredi l'Agence européenne du médicament (ELMA) en réponse aux inquiétudes apparues ces dernières semaines, notamment après les alertes en France.

"Il n'y a actuellement aucune nouvelle preuve suggérant un changement dans le profil de sécurité connu des pilules combinées commercialisées actuellement. Il n'y a de ce fait aucune raison que les femmes arrêtent leur contraception", assure l'EMA, basée à Londres. Une structure qui a néanmoins été mise en cause à plusieurs reprises pour la proximité de ses membres avec l'industrie pharmaceutique, notamment dans un rapport de la Cour des comptes européenne.