Philippines : le bilan monte à au moins 49 morts après le passage du super typhon

  • A
  • A
Philippines : le bilan monte à au moins 49 morts après le passage du super typhon
Des milliers d'habitants des zones côtières du nord des Philippines ont dû être évacués.@ TED ALJIBE / AFP
Partagez sur :

Le super typhon Mangkhut est passé sur le nord des Philippines samedi, où il a fait au moins 49 morts. 

Le nombre de personnes tuées par le super typhon Mangkhut lors de son passage dévastateur aux Philippines est passé à 49 morts, ont déclaré les autorités dimanche. Il progressait dimanche vers les côtes densément peuplées du sud de la Chine.

Inondations et glissements de terrain. Le typhon, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade avec des rafales qui ont atteint par endroit les 330 km/h, a ravagé des zones agricoles du nord de l'île de Luçon, la plus grande de l'archipel philippin, provoquant inondations et glissements de terrain.

Des dégâts encore difficiles à évaluer. Les moyens de communication et l'électricité ont été coupés dans la majeure partie de la zone sur la trajectoire de la tempête, où vivent environ cinq millions d'habitants : autant de difficultés pour les autorités qui peinaient encore dimanche midi à évaluer le bilan humain et matériel. La police a annoncé dimanche après-midi qu'au moins 49 personnes avaient péri. Un précédent bilan de même source faisait état de 30 morts.

L'étendue des dégâts est apparue samedi dans la journée, avec des effondrements de pans de colline gorgés d'eau, des flots incontrôlables dévalant les rues et l'évacuation d'habitants de leurs maisons inondées. Les sauveteurs ont été déployés dans les régions rurales et vallonnées les plus fortement touchées. 

Hong Kong se prépare. Le typhon a perdu en intensité en traversant les Philippines et se dirigeait vers le sud de la Chine. Son œil devrait toucher le littoral chinois dans la journée, bien à l'ouest des villes de Macao et Hong Kong. En attendant, les autorités de l'ex-comptoir portugais, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation lors du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos de la ville, pour la première fois de leur histoire. 

L'Observatoire météorologique de Hong Kong a fait état de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets. L'Observatoire météorologique a exhorté depuis plusieurs jours la population à la plus grande prudence, parlant de "menace considérable" pour les côtes méridionales de la Chine.

Les habitants font des provisions. Nombreux sont les habitants qui avaient scotché leurs vitres dans l'espoir de les consolider, au point que certaines échoppes faisaient samedi monter les prix des rubans adhésifs, victimes d'une razzia. Ces derniers jours, les supermarchés ont été vidés par les habitants stockant des provisions en vue de l'arrivée du typhon. Un phénomène identique avait été observé à Macao. La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a prévu l'annulation de plus de 400 vols sur les trois prochains jours.