Philippines : Guiuan, la ville qui ne répond plus

  • A
  • A
Philippines : Guiuan, la ville qui ne répond plus
@ REUTERS
Partagez sur :

Point d’entrée du typhon Haiyan, cette ville portuaire de 47.000 habitants est toujours coupée du monde. Et des secours.

Aucun contact n'a encore pu être établi avec la ville portuaire de Guiuan, point d'entrée du typhon Haiyan aux Philippines vendredi. Un typhon qui a fait depuis 10.000 morts selon un bilan encore très provisoire. Située sur l’île de Samar, Guiuan compte ainsi 47.000 habitants pour lesquels la plus grande inquiétude règne.



Agrandir le  plan

"Faute d'arriver à établir le contact, raconte Isabelle Poiraudeau, chef du service étranger d'Europe1, l’armée philippine a envoyé un hélicoptère en repérage. Les images tournées sont apocalyptiques. Il n'y a quasiment aucun signe de vie : une dizaine de personnes tout au plus dans les rues pour une ville qui compte 47.000 habitants, selon le dernier recensement. Sur le rivage, il ne reste pas une maison debout. Le colonel Sanchez, qui a survolé la zone, estime que 90 % des infrastructures ont été touchées."

Pour les habitants de Guiuan, "c'est un peu la double peine", explique Isabelle Poiraudeau. Car "l'île de Samar est le bastion de la rébellion communiste dans le pays. L'île est ainsi totalement délaissée par le pouvoir central alors que c'est la région déjà la plus pauvre de l’archipel philippin".

sur le même sujet

• Affaibli, le typhon Haiyan frappe le Vietnam

• Typhon Haiyan : les secours s'organisent

• TEMOIGNAGES - "on a vu une cinquantaine de corps"