Pétition en Irlande contre la sélection religieuse à l'école

  • A
  • A
Pétition en Irlande contre la sélection religieuse à l'école
Partagez sur :

Face à des écoles primaires contrôlées à 90 % par l'Église catholique, une pétition a été mise en place pour lutter contre le système.

Une pétition lancée en Irlande pour mettre fin à la sélection des enfants à l'école primaire en fonction du fait qu'ils soient baptisés dans la foi catholique, avait été signée vendredi par plus de 16.000 personnes.

Écoles primaires contrôlées à 90% par l'Église catholique. "La loi autorise les écoles religieuses à discriminer au moment de l'intégration des enfants", a expliqué à l'AFP Paddy Monahan, à l'origine de la pétition. Les écoles primaires sont contrôlées à 90% par l'Eglise catholique en Irlande. Lorsqu'il y a plus de demandes que de places, les écoles peuvent choisir de donner la préférence aux enfants baptisés.

Critère parfaitement valable. Selon le porte-parole pour l'éducation de l'Eglise catholique, le père Michael Drumm, l'appartenance religieuse est "un critère parfaitement valable" pour la sélection des élèves même si certaines écoles en privilégient d'autres tels les frères et soeurs ou la localisation géographique. Changer la loi "ne règlera pas le problème" du surplus de demandes, souligne-t-il. "Si vous ne changez que le critère, vous finirez quand même de nombreux parents déçus parce qu'il y aura toujours des enfants non intégrés", souligne-t-il.

Accélération du processus de sécularisation. L'Irlande a fait quelques maigres progrès pour séculariser son système éducatif ces dernières années. "Educate Together", une organisation multiconfessionnelle, est ainsi responsable de moins de 3% des 3.200 écoles primaires du pays. Dans un communiqué publié jeudi, le ministère de l'Education a souligné qu'il allait "relancer le processus pour accélérer" la sécularisation et allait rencontrer les évêques catholiques "prochainement".