Pérou : Fujimori prend six ans de prison

  • A
  • A
Pérou : Fujimori prend six ans de prison
Partagez sur :

L’ancien chef d’état péruvien a été condamné mercredi à six ans de prison pour des dérives lors de sa présidence, entre 1990 et 2000.

Alberto Fujimori n’est décidément pas prêt de sortir de prison. Condamné en avril dernier à 25 ans de prison pour atteinte aux droits de l’Homme, l’ancien président péruvien, en poste entre 1990 et 2000, a subi une nouvelle condamnation mercredi. La justice l’a en effet condamné à 6 nouvelles années de prison pour corruption et écoutes illégales au cours de sa présidence.

Alberto Fujimori, 71 ans, a été reconnu coupable d’avoir acheté des députés d'opposition pour s'assurer une majorité et des médias pour avoir une couverture favorable. Il a également été convaincu d’atteinte aux libertés en mettant sur écoute des opposants, des journalistes, des hommes d'affaires, et même son épouse d'alors.

Outre la peine de prison, l'ancien chef d'Etat a été condamné à verser 24 millions de soles (soit 5,5 millions d’euros) de dédommagements à l'Etat, et 3 million de soles (environ 700 000 euros) aux victimes. Alberto Fujimori a aussitôt fait appel de la sentence à l'issue du court procès de trois jours, le quatrième et dernier sur ses années de présidence.

Au terme du plus long de ses procès, qui dura 16 mois et se conclut en avril, Alberto Fujimori avait été condamné pour massacres de civils en 1991 et 1992 perpétrés par des "escadrons de le mort" dans le cadre de la répression contre la guérilla du Sentier lumineux. Il a également été condamné lors de deux autres procès à des peines de 6 ans pour abus de pouvoir et 7 ans et demi pour corruption. L’ancien président est détenu depuis 2007 et son extradition du Chili, après 7 années d’exil volontaire au Japon, pays dont il possède la nationalité.