Pédophilie : "l’Eglise pas assez vigilante"

  • A
  • A
Pédophilie : "l’Eglise pas assez vigilante"
@ REUTERS
Partagez sur :

Benoît XVI, qui est arrivé en Grande-Bretagne, a clairement pointé "l’autorité de l’Eglise".

Ce n’est pas à quelques prêtes, pris séparément, que Benoît XVI a attribué la responsabilité des scandales de pédophilie à répétition. Mais à "l'autorité de l'Eglise" dans son ensemble, ce qui inclut le Pape lui-même. L'Eglise "n'a pas été assez vigilante" et n'a "pas été suffisamment rapide et ferme pour prendre les mesures nécessaires", a affirmé Benoît XVI dans l’avion qui l’emmenait en Grande-Bretagne en vue d'une visite de quatre jours au Royaume-Uni.

La publication, il y a près d’un an, en Irlande d'un rapport révélant des centaines d'abus sur des enfants par des prêtres couverts par la hiérarchie n’en finit plus d’alimenter la colère de l’opinion publique en Grande-Bretagne. "Ces révélations ont été pour moi un choc et une grande tristesse", a commenté le Pape.

Les victimes veulent des réponses

"Nous sommes dans un moment de pénitence, d'unité et de sincérité", a reconnu le souverain pontife. Mais les victimes de prêtres pédophiles catholiques exigent plus : mercredi, elles ont adressé une lettre au Pape pour exiger que les dossiers dont l’Eglise dispose soient transmis aux autorités des pays concernés.

Dans l’immédiat, seule une rencontre en privé avec des victimes serait prévue. Dont les victimes ont indiqué ne pas avoir été prévenues. Un membre du réseau international des victimes d'abus de la part de prêtres a qualifié de "malhonnêtes" les propos du Pape.

La visite papale de quatre jours, qui fait l’objet de nombreuses critiques, a débuté en Ecosse jeudi à la mi-journée. Benoît XVI a été accueilli, au son des cornemuses, par le prince Philip, duc d'Edimbourg et époux de la reine Elizabeth II avant d’aller au château de Holyrood, résidence royale située près d'Edimbourg, pour rencontrer la reine d’Angleterre.























Puis, le souverain pontife, un tartan écossais sur les épaules, a défilé en "papamobile" dans les rues d'Edimbourg.