Pays-Bas : un gendarme meurt au lendemain de l'attaque contre la famille royale

  • A
  • A
Pays-Bas : un gendarme meurt au lendemain de l'attaque contre la famille royale
Partagez sur :

L'attaque visant un convoi de la famille royale néerlandaise lors de la traditionnelle Fête de la reine jeudi a fait sept morts et dix blessés. Le bilan s’est alourdi vendredi avec la mort d'un gendarme qui a succombé à ses blessures. Le chauffard est mort dans la nuit de jeudi à vendredi.

Une voiture folle a tué sept personnes aux Pays-Bas, et en a blessé dix autres. Le conducteur a succombé à ses blessures dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait précipité son véhicule dans la foule rassemblée à l'occasion de la Fête de la Reine, jeudi à Apeldoorn, dans l'ouest du pays. Après avoir renversé plusieurs personnes, il avait violemment percuté le socle d'un monument.

Voici la fin de la course folle du véhicule en vidéo :

Un gendarme a succombé vendredi à ses blessures. Huit des dix personnes blessées dans l'attaque sont encore hospitalisées vendredi et l'une d'entre elles se trouve dans un état critique.

"Nous avons de bonnes raisons de penser qu'il s'est agi d'un acte délibéré", a déclaré un responsable judiciaire. Selon les services du procureur, le conducteur, âgé de 38 ans, est soupçonné d'avoir voulu mener une "attaque contre la famille royale" qui participait à la fête. Sa voiture a manqué de quatre à cinq mètres le bus à impériale où se trouvaient la reine et la famille royale avant d'aller s'écraser. Selon les journaux néerlandais vendredi matin, il aurait agi par "désespoir" d'avoir perdu son emploi d'agent de sécurité et son logement il y a peu.

Ecoutez les précisions de Claude Heurtaux, journaliste néerlandais, au micro d'Europe 1 :



A la suite de l'accident, toutes les festivités liées à la Fête de la reine ont été annulées. Sa majesté la reine a été "très choquée par les événements et participe à la douleur des victimes et de leurs proches", a fait savoir le service de presse de la Maison royale. Des images télévisées ont montré des membres de la famille royale portant leurs mains devant la bouche sous le choc, tandis que des secouristes se précipitaient vers les blessés se trouvant à terre dans des flaques de sang.

>>D'autres vidéos du drame sont à voir ici.