Pays-Bas : impressionnant incendie sur un site de Shell

  • A
  • A
Pays-Bas : impressionnant incendie sur un site de Shell
Une épaisse fumée noire s'échappe du site pétrochimique de Shell@ MaxPPP
Partagez sur :

EN FLAMMES - L'explosion d'un réacteur, suivie d'un incendie, a fait deux blessés légers. Les riverains racontent que le sol a tremblé.

L'INFO. Une épaisse fumée s'échappe du site pétrochimique Shell aux Pays-Bas. L'explosion d'un réacteur, suivie d'un incendie, a fait deux blessés légers dans la nuit de mardi à mercredi, ont annoncé les autorités locales.

Quelques légères brûlures. Les autorités de la région Brabant centre et occidental rassurent en disant que "leurs blessures sont légères". Les deux blessés souffrent de brûlures, a précisé Jac Klijs, le maire de Moerdijk, dans l'ouest du pays. Emmenés à l'hôpital, ils pourront vraisemblablement rentrer chez eux dès cette nuit, a ajouté Jac Klijs. "L'explosion a eu lieu précisément pendant le changement d'équipe", ont ajouté les autorités de la région.

Le sol a tremblé. Les causes de l'explosion ne sont pas encore connues. Les riverains, cités par la radio-télévision locale Omroep Brabant, disent quant à eux avoir entendu "deux énormes détonations" vers 22h45  et expliquent que le sol "a tremblé comme s'il y avait un tremblement de terre". 

Une colonne de feu s'est ensuite élevée dans le ciel et était visible "à des kilomètres" à la ronde. Des camions de pompiers sont arrivés sur place pour combattre le feu à l'aide de grands extincteurs à mousse. Vers minuit, l'incendie perdait progressivement en intensité, même si les soldats du feu n'avaient toujours pas réussi à le maîtriser.



"Gardez les fenêtres fermées, mais ce n'est pas dangereux". Les fumées ne sont pas dangereuses pour la population, a affirmé le maire de Moerdijk. Les autorités ont toutefois conseillé à la population, via Twitter, de garder leurs fenêtres fermées. Les fumées dégagées pouvent provoquer des "irritations de courte durée" des yeux et des voies respiratoires.

Le groupe anglo-néerlandais Shell transforme sur ce site néerlandais des dérivés pétroliers en matériaux utilisés dans la fabrication, entre autres, de fibres synthétiques, de peintures latex et d'anti-gel.