Pays-Bas : émeute pendant une manifestation sur les réfugiés

  • A
  • A
Pays-Bas : émeute pendant une manifestation sur les réfugiés
La manifestation a eu lieu à Geldermalsen, dans l'est du pays.@ Jeroen Jumelet / ANP / AFP
Partagez sur :

ÉMEUTE - Les participants manifestaient contre l'ouverture d'un centre pour les demandeurs d'asile.

Une manifestation contre un projet d'ouverture de centre pour demandeurs d'asile a dégénéré en émeute mercredi soir dans une petite ville de l'est des Pays-Bas, a annoncé la police locale, précisant que 14 personnes avaient été interpellées.

Deux policiers légèrement blessés. Quelques centaines de manifestants, selon les médias locaux, s'étaient rassemblés devant l'hôtel de ville de Geldermalsen, où avait lieu une discussion sur l'éventuelle ouverture d'un centre d'accueil pour 1.500 demandeurs d'asile. "L'ambiance s'est subitement dégradée et un groupe d'environ 80 personnes s'en est pris aux agents présents sur place", a indiqué la police, précisant que deux policiers et plusieurs manifestants avaient été légèrement blessés.

Un débat national. Aux Pays-Bas, la question de l'accueil des réfugiés polarise les débats locaux et nationaux et ont parfois été marqués par des échanges d'insultes, des lettres de menaces, des violences physiques. "Il y a des limites à ne pas franchir", a réagi le secrétaire d'Etat à la Justice et la Sécurité Klaas Dijkhoff, cité par la télévision néerlandaise. "Lorsque quelqu'un veut exprimer son opinion, on le lui permet, mais on ne le fait pas en jetant des pétards". Reconnaissant que la question de l'accueil des réfugiés est "difficile", il a affirmé que les événements de Geldermalsen étaient "sans précédent". Les Pays-Bas s'attendent à enregistrer un nombre record de demandes d'asile en 2015, quelque 54.000 d'entre elles ayant déjà été soumises de janvier à mi-novembre. Les Pays-Bas sont une des destinations les plus populaires en Europe, avec l'Allemagne et la Suède, auprès des réfugiés.