Pas d'accord au G7 Énergie sur le changement climatique

  • A
  • A
Pas d'accord au G7 Énergie sur le changement climatique
François Hollande et Mariano Rajoy n'ont pas signé de déclaration commune lundi.@ PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Partagez sur :

Les États-Unis de Donald Trump ont indiqué "réserver leur position" quant aux engagements du G7 pris lors de la signature de l'accord de Paris sur le climat.

Les ministres de l'Énergie du G7 ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur une déclaration commune lors d'une réunion lundi à Rome, en raison des réserves des États-Unis sur le changement climatique. Les États-Unis ont indiqué "réserver leur position" quant aux engagements du G7 pris lors de la signature de l'accord de Paris sur le climat, a indiqué le ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, qui présidait cette réunion.

Pas de déclaration commune. Il n'a donc pas été possible de signer une déclaration commune rassemblant tous les membres du G7 (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Canada et Italie), a-t-il précisé. Face à ces réserves américaines, qui ont confirmé être en phase de réexamen de leur position sur le dossier du changement climatique, l'Italie a décidé de ne pas proposer de déclaration commune, faute d'accord unanime sur tous les sujets.

Le président des États-Unis, Donald Trump, prendra position "d'ici fin mai" sur l'accord de Paris sur le climat, signé fin 2015 par plus de 190 pays, dont les États-Unis, mais que le magnat de l'immobilier a vivement critiqué durant la campagne.