Paris juge "crucial" que l'accord russo-américain pour une trêve en Syrie soit "respecté"

  • A
  • A
Paris juge "crucial" que l'accord russo-américain pour une trêve en Syrie soit "respecté"
@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

La Russie et les Etats-Unis cherchent ainsi à relancer un plan de paix adopté fin 2015 par la communauté internationale pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 290.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exode depuis 2011.

La France a "salué" samedi l'accord russo-américain pour une trève en Syrie et jugé "crucial" qu'il soit "respecté" par le régime du président Bachar al-Assad. "Il est désormais crucial que cet accord soit pleinement mis en oeuvre et respecté, en particulier par le régime et ses soutiens", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault dans un communiqué.

Objectif : relancer un plan de paix adopté fin 2015. Après une journée de négociations marathon, Moscou, allié du président al-Assad, et Washington, soutien des rebelles modérés, ont annoncé une trêve en Syrie, dont l'entrée en vigueur est prévue lundi, au premier jour de l'Aïd el-Adha, la fête musulmane du sacrifice. Si la trêve dure "une semaine", les forces américaines accepteront de collaborer en Syrie avec l'armée russe, selon le secrétaire d'Etat américain John Kerry. La Russie et les Etats-Unis cherchent ainsi à relancer un plan de paix adopté fin 2015 par la communauté internationale pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 290.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exode depuis 2011.

Pour Jean-Marc Ayrault, l'accord russo-américain n'ouvrira "la voie à un règlement politique" que sous condition : "Les bombardements aériens et les attaques contre les civils doivent cesser, l'accès humanitaire doit être assuré au bénéfice de toutes les populations assiégées et le martyre d'Alep doit cesser."