Paris et Londres octroient une aide aux pays pauvres

  • A
  • A
Paris et Londres octroient une aide aux pays pauvres
Partagez sur :

La France et la Grande-Bretagne ont annoncé samedi à Istanbul qu'elles accorderaient 4 milliards de dollars aux pays pauvres.

4 milliards de dollars débloqués pour les pays pauvres. C’est ce qu’a annoncé samedi la ministre de l'Economie Christine Lagarde, en conclusion d'une réunion avec ses homologues du G7 à Istanbul. "C'est un montant réduit en comparaison des besoins qui sont plus proches de 17 milliards de dollars, mais il s'agit d'un important engagement", a déclaré samedi devant la presse la ministre française.

Cette somme sera prélevée sur l'allocation de droits de tirage spéciaux délivrée par le FMI, une provision qui permet à certains pays d'obtenir des liquidités. Ces DST ont augmenté de façon conséquente, et les pays riches, dont la France et la Grande-Bretagne, en ont été les premiers bénéficiaires avec 14 milliards de dollars pour la France et 13 milliards pour la Grande-Bretagne. Les deux pays ont donc décidé de reverser une partie de cette allocation au profit d'un fonds spécial du FMI consacré au financement des pays pauvres.

Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn s'est félicité de cette décision évoquant "un premier pas qui pourrait inspirer d'autres pays".

Le FMI a rappelé samedi qu'il s'était engagé à porter à 17 milliards de dollars son aide à ces pays d'ici à 2014, dont huit milliards au cours des deux prochaines années.