Paris accueille le Mondial de foot des SDF

  • A
  • A
Paris accueille le Mondial de foot des SDF
La Homeless World Cup avait eu lieu en Ecosse en 2005.@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - La Coupe du monde des sans abris a débuté dimanche sur le Champ-de-Mars.

Une Coupe du monde de foot un peu spéciale a débuté dimanche matin à Paris : les 640 joueurs participant à l'événement sont sans-abri.

Drogba, Cantona, Platini, Wenger soutiennent la "Homeless World Cup"

64 délégations issues de 53 pays vont s'affronter sur les pelouses du Champ-de-Mars jusqu'au 28 août. Soutenue par l'ONU et l'équipementier Nike la "Homeless World Cup Paris 2011" a aussi quelques illustres soutiens dans le milieu du ballon rond comme Didier Drogba, Rio Ferdinand, Eric Cantona et le président de l'UEFA Michel Platini. Arsène Wenger, l'entraîneur du club londonien Arsenal, est le président du comité d'organisation de cette édition parisienne. Lilian Thuram et Emmanuel Petit, vainqueurs de la Coupe du monde en 1998, en sont les ambassadeurs. Du côté des politiques, les secrétaires d'Etat au Sport et au Logement Chantal Jouanno et Benoist Apparu affichent leur soutien.

La vidéo promo de la Paris 2011 Paris World Cup avec Eric Cantona :

L'an dernier, à Rio de Janeiro, l'équipe brésilienne avait triomphé devant son public. Pour cette édition, la compétition aura, pour la première fois, une déclinaison féminine avec seize équipes (il y aura 48 équipes masculines).

"Le sport ajoute une dimension à la réinsertion des SDF"

La compétition n'est toutefois pas l'enjeu principal. "L'idée est s'adresser au grand public pour donner une image différente des personnes en grande difficulté, une image positive, collective, entreprenante via une démarche de valorisation de la pratique sportive", explique Benoît Danneau, directeur du comité d'organisation. L'entrée est gratuite et les organisateurs attendent 5.000 par jour. Outre les matches, il y aura possibilité d'assister à des débats sur la précarité dans un village des associations. Budget total de l'opération cofinancée par l'Etat, les collectivités locales et les instances du football : moins d'un million d'euros.

Mais il n'y en a pas que pour le public : le Mondial de foot des SDF vise aussi à remettre les plus démunis dans le jeu de la vie via une compétition sportive internationale. "On cherche des gens de bon niveau qui soient dans une phase ascendante de leur insertion, des personnes qui ont déjà enclenché une vitesse. Le sport ajoute une dimension complémentaire à leur réinsertion", dit Benoît Danneau. Seule condition pour participer : être ou avoir été sans abri dans les 12 derniers mois. La plupart des participants ont entre 18 et 35 ans.

Une finale France-Brésil ?

"On a la chance de représenter les gens qui sont en difficultés et de pouvoir essayer changer l'image, de montrer que quand on est dans la rue, on ne boit pas forcément de l'alcool tous les jours", a ainsi confié Kévin, l'un des membres de l'équipe de France des sans-abris à Europe 1. Il espère tout de même "gagner le plus de matchs possibles" et, pourquoi pas, finir la compétition par une finale France-Brésil, sur une victoire 3-0 évidemment.