Par sécurité, un ministre privé du discours d'Obama

  • A
  • A
Par sécurité, un ministre privé du discours d'Obama
Le secrétaire d'Etat américain à l'Energie, Ernest Moniz.@ REUTERS
Partagez sur :

ÉTATS-UNIS - Resté dans un endroit secret, un seul ministre de Barack Obama n'a pas assisté au discours, au nom de la continuité de l’État.

PRÉCAUTION.Le secrétaire à l’Énergie Ernest Moniz est le seul ministre de Barack Obama à ne pas avoir pu assister au discours sur l'état de l'Union du président des Etats-Unis mardi soir, a annoncé un responsable de la Maison Blanche mardi. Le temps de l'intervention de Barack Obama au Capitole, Ernest Moniz est resté dans un endroit gardé secret, comme c'est le cas chaque année pour un ministre américain.

Comment expliquer une telle mesure ? L'idée est d'assurer la continuité de l'Etat si, malgré des mesures de sécurité draconiennes, il arrivait malheur aux occupants de l'enceinte de la Chambre des représentants. Mardi soir et pendant une heure, à partir de 21 heures locales, les membres des trois branches du gouvernement des Etats-Unis, soit 435 représentants, 100 sénateurs, neuf juges de la Cour suprême, le président, le vice-président et le cabinet ministériel, sans oublier les chefs de l'armée, sont rassemblés dans quelques centaines de mètres carrés. Cette mesure est habituelle lors du discours sur l'état de l'Union, ainsi que lors des cérémonies d'investiture présidentielles, tous les quatre ans.

sur le même sujet, sujet,

INFO - Barack Obama offensif sur les classes moyennes

ZOOM - Obama veut ressusciter l'"American dream"