Pape François : "les migrants, c'est le sujet de sa vie"

  • A
  • A
Partagez sur :

La journaliste spécialiste du Vatican, Caroline Pigozzi, a expliqué pourquoi le souverain pontife s'en était pris à l'Américain Donald Trump.

INTERVIEW

"Une personne qui pense avant tout à faire des murs, où qu'il se trouve, et non des ponts, n'est pas chrétien." Cette pique a été adressée à Donald Trump, candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis, par le pape François. Pour Caroline Pigozzi, journaliste à Paris Match spécialiste du Vatican, il n'est pas étonnant que le souverain pontife s'en prenne au milliardaire américain, connu pour ses virulentes diatribes contre l'immigration.

"Un pape complètement social". "Les migrants, c'est le sujet de sa vie, c'est viscéral", a expliqué la journaliste à propos du pape François, vendredi au micro d'Europe 1. "Quand il était en Argentine, il se battait pour accueillir des migrants à Buenos Aires." Caroline Pigozzi a rappelé que le chef de l'Eglise catholique, "jésuite et progressif", était "un pape complètement social, dans la logique de son système". Sans compter que le souverain pontife, marqué par la crise économique qu'a connu son pays, ne porte pas dans son coeur les milliardaires. "Donald Trump est un gros capitaliste comme il les déteste", a noté Caroline Pigozzi. "Cela lui permet de passer un grand message politique."