Zika : mort d'un premier bébé atteint de microcéphalie au Panama

  • A
  • A
Zika : mort d'un premier bébé atteint de microcéphalie au Panama
Image d'illustration@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
11 partages

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu que Zika, qui touche principalement l'Amérique latine, notamment le Brésil et la Colombie, allait s'étendre à tout le continent américain, à l'exception du Canada et du Chili.

Un nouveau-né atteint de microcéphalie, dont la mère a été testée positive au virus Zika, est mort au Panama, premier cas de ce type recensé dans ce pays d'Amérique centrale, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires.
Le nourrisson est décédé jeudi, peu de temps après sa naissance.

Zika détecté après analyse du cordon ombilical. "Cette nouvelle nous attriste, mais on nous avait malheureusement informés que ce n'était qu'une question de temps", a déclaré une responsable du ministère de la Santé, Itza Barahona. La mère de l'enfant, originaire de La Chorrera, à 30 km à l'ouest de la capitale Panama, ne présentait aucun des symptômes associés au virus Zika, selon les autorités. Celui-ci a cependant été détecté après analyse du cordon ombilical. Le virus Zika, transmis par le moustique Aedes aegypti, provoque des symptômes grippaux bénins (fièvre, maux de tête, courbatures).

Panama en état d'alerte sanitaire. Mais il est aussi fortement soupçonné par des chercheurs d'être à l'origine d'atteintes aux cerveaux de bébés, à la moelle épinière, du syndrome de Guillain-Barré (un trouble neurologique grave), et de s'attaquer au système nerveux. Le Panama a décrété le mois dernier l'état d'alerte sanitaire à l'échelle nationale, mobilisant d'importants moyens pour combattre le virus. Plus tôt en mars, le ministre de la Santé Javier Terrientes a indiqué que trois femmes enceintes avaient contracté le virus.