Palmarès des eurodéputés : les Français ne brillent pas

  • A
  • A
Palmarès des eurodéputés : les Français ne brillent pas
Partagez sur :

A un mois et demi des élections européennes, le classement des eurodéputés établi par un ancien assistant parlementaire fait grand bruit à Strasbourg et Bruxelles. On y apprend que les Français sont assidus mais peu productifs.

En attendant que les urnes parlent dans un mois et demi, un palmarès, concocté par un ancien assistant parlementaire, se charge de distribuer lauriers et bonnets d'âne aux eurodéputés. Notés de 1 à 9, les parlementaires sont jugés sur des critères de présence, de prises de parole, de questions écrites et de rapports.

Pas de cocorico : les Français passent clairement pour des élèves moyens. C'est surtout en terme de présence dans l'hémicycle qu'ils se distinguent. Hasard ou coïncidence: une partie du salaires des eurodéputés dépend précisément de leur assiduité aux séances plénières. Les parlementaires français signent, en revanche, peu de rapports, très demandeurs en temps. Surtout, ils sont peu nombreux à occuper des postes à responsabilités.

Ironie du sort: le haut du palmarès français est occupé par des personnalités peu connues. C'est donc du côté des cancres qu'il faut chercher les têtes d'affiche de la vie politique hexagonale. Zéro pointé, par exemple, pour Philippe de Villiers et Marine Le Pen. Jean-Marie Le Pen etVincent Peillon, tête de liste du PS dans le Sud-Est, écopent, eux, d'un petit 1 sur 9.

Le classement, "directement issu des données mises à disposition par le Parlement européen", a des limites a admis l'auteur, un certain Flavien Deltort, ancien assistant parlementaire d'un élu du Parti radical italien. Avec cette étude, il entend démontrer que le parlement européen est "une institution transparente où il est possible de savoir qui travaille ou pas".