Palestine-ONU : "un non-évènement"

  • A
  • A
Palestine-ONU : "un non-évènement"
@ REUTERS
Partagez sur :

REACTIONS - Israël et les Etats-Unis critiquent ouvertement le vote de l’ONU.

>> L'INFO. L'ONU a voté la résolution du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui donne le statut d'Etat observateur à l'ONU à la Palestine. Sans surprise, Israël et les Etats-Unis critiquent ce choix.

"D’un point de vue concret, la décision de l’ONU ne change rien. L’Assemblée générale de l’ONU n’a pas de mandat pour créer un Etat", a rappelé Avi Pazner, porte parole du gouvernement israélien, vendredi matin, sur Europe 1, en réaction au vote, la veille, du nouveau statut de la Palestine à l'ONU.

Une seule voie : la négociation

"Le seul forum qui peut décider de la création d’un Etat aux Nations Unies, c’est le Conseil de sécurité. C’est donc un non évènement", a-t-il ajouté, précisant que "les Palestiniens ont essayé l’année dernière d’avoir une résolution du Conseil de sécurité créant l’Etat palestinien. Ils ne l’ont pas obtenue".

Le porte-parole a rappelé que le seul moyen, aujourd’hui, d’obtenir la création d’un Etat palestinien, est la négociation avec Israël. Un point de vue partagé par les Etats-Unis.

Une résolution "contre-productive"       

Ces derniers ont dénoncé la résolution "contre-productive" votée à l'ONU.  "La résolution malheureuse et contre-productive d'aujourd'hui met encore plus d'obstacles sur le chemin vers la paix, et c'est pour cela que les Etats-Unis ont voté contre", a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU Susan Rice peu après le vote.

"Cette résolution ne fait pas de la Palestine un Etat", a-t-elle affirmé faisant écho à une déclaration préalable de l'ambassadeur israélien. "Ce vote d'aujourd'hui ne constitue en aucun cas un droit à devenir un membre des Nations unies". La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a également dénoncé ce vote dans des termes identiques.