Pakistan : les talibans “au bord de la reddition“ dans la vallée du Swat

  • A
  • A
Pakistan : les talibans “au bord de la reddition“ dans la vallée du Swat
@ Reuters
Partagez sur :

Le gouvernement pakistanais estime que l'offensive contre les talibans dans la vallée de Swat devrait être conclue d'ici deux à trois jours. L'armée a lancé il y a un mois sa plus importante opération contre les activistes islamistes.

L'armée pakistanaise fait état d'une progression majeure dans la vallée du Swat, après la reprise de Mingora samedi, principale ville de la région. L'armée a lancé il y a un mois sa plus importante opération contre les activistes islamistes, dont l'influence croissante dans le nord-ouest du pays a alimenté des craintes quant à la stabilité de cette puissance nucléaire et alliée des Etats-Unis. L'offensive s'est pour l'heure concentrée sur la vallée de Swat, distante d'une centaine de kilomètres à peine de la capitale Islamabad, où les talibans avaient effectué une percée.

Un haut responsable gouvernemental a estimé dimanche que deux à trois jours seraient encore nécessaires pour regagner le contrôle de la vallée. "Il ne reste plus que 5% à 10% de la mission à effectuer, et nous espérons que d'ici deux à trois jours les poches de résistance seront nettoyées", a dit Syed Athar Ali, secrétaire à la Défense. "Ils sont au bord de la reddition."

Le porte-parole de l'armée, Athar Abbas,, s'est montré plus prudent, estimant qu'il était difficile de donner un délai compte tenu de la taille de la région.

Au lendemain de la reprise de Mingora, des combats ont eu lieu au Sud-Waziristan, région frontalière de l'Afghanistan et bastion des taliban et d'Al Qaïda.

Depuis le début de l'offensive dans la vallée de Swat, fin avril, au moins huit attentats à la bombe ont été commis dans diverses villes du pays et les taliban ont menacé de nouvelles actions. L'opération militaire à Swat a poussé quelque2,4 millions de civils à fuir les combats, selon les autorités qui doivent gérer une crise humanitaire d'ampleur.