Pakistan : 2,4 millions de personnes ont fui la vallée de Swat

  • A
  • A
Pakistan : 2,4 millions de personnes ont fui la vallée de Swat
Partagez sur :

Près de 2,4 millions de civils – dont 700.000 ces trois derniers jours - ont fui les combats depuis le début de l'offensive de l'armée pakistanaise contre les talibans il y a moins d'un mois dans la vallée de Swat (nord-ouest du pays) a annoncé lundi l'ONU.

Une "crise humanitaire majeure". Depuis deux semaines, l’ONU ne cesse de le répéter : la situation se détériore au Pakistan, où 2,4 millions de personnes fuient les combats entre l’armée et les talibans dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays. Depuis vendredi, l’organisation recense près de 700.000 déplacés de plus.

L'ONU et le gouvernement estiment que 15 à 20% de ces déplacés sont abrités dans des camps installés par les autorités et les organisations humanitaires internationales dans les districts voisins des zones de combats, le reste s'étant réfugié dans tout le pays chez des parents ou des proches.

Ces déplacés récents viennent s'ajouter à environ 550.000 personnes qui avaient fui les combats depuis un an plus à l'ouest, dans les zones tribales frontalières avec l'Afghanistan, qui sont devenues le bastion des talibans pakistanais et de combattants d'Al-Qaïda.