Ouragan Sandy : le jour d'après

  • A
  • A
Ouragan Sandy : le jour d'après
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Seize personnes ont perdu la vie lundi en Amérique du Nord.

Au lendemain du passage de l’ouragan sur la côte est des Etats-Unis et du Canada,  la vie était toujours paralysée mardi. Europe1.fr fait le point sur la situation.

Trente et un morts aux Etats-Unis et au Canada.  Alors que soixante-neuf personnes sont mortes dans les caraïbes après le passage de l’ouragan, trente et une autres ont perdu la vie, dans la nuit de lundi à mardi, aux Etats-Unis et au Canada, dont dix à New York, selon un nouveau bilan.

L’eau recule à  Manhattan. L'eau qui avait envahi les abords de l'Hudson et de l'East River dans la nuit, au passage de l'ouragan, a reflué. Des débris de mobilier urbain ou d’arbres jonchaient encore le sol  et quelques maisons étaient isolées par des cordons policiers, mardi. Difficile pour le moment d’évaluer l’ampleur exacte des dégâts.

L'eau recule rapidement comme l'explique cette reporter postée à Battery park, au sud de Manhattan :

La vie au ralenti. Les New-Yorkais prenaient les choses avec calme et se préparaient à une journée au ralenti sans pouvoir pour la plupart aller travailler.  Tous les magasins, tous les restaurants, tous les bureaux sont fermés. Broadway, l'une des artères les plus commerçantes de New York, qui grouille généralement de touristes et vrombit de voitures, est déserte.

30.10-degats-nyc-sandy

Huit millions de foyers sans électricité. Plus de huit millions de foyers étaient privés d'électricité mardi matin (heure locale) dans 18 Etats du nord-est des Etats-Unis à la suite du passage de la tempête. Dans l'Etat de New York  deux millions de clients sont dans le noir. Ils sont 1,3 million en Pennsylvanie, 626.000 dans le Connecticut, 311.000 dans le Maryland et 298.000 dans le Massachusetts. La situation dans la capitale fédérale Washington est quasiment revenue à la normale.

Deux réacteurs nucléaires à l’arrêt. Deux réacteurs nucléaires ont été mis à l'arrêt dans l'est des Etats-Unis. Situé au bord de la rivière Delaware, à Hancocks Bridge, le réacteur Salem 1 a été fermé quand quatre de ses six pompes de circulation d'eau ont cessé de fonctionner, a indiqué la société Public Service Electric and Gas (PSEG). Un autre réacteur situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de New York, au bord de la rivière Hudson, a également été mis à l'arrêt dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué son exploitant sur son compte twitter (@indian_point), citant des "problèmes sur le réseau électrique externe".

La campagne entre parenthèses ou pas. Barack Obama a annulé mardi ses engagements de campagne pour mercredi afin de se concentrer sur ses fonctions de président. Son adversaire Mitt Romney tente, de son côté, de s'extraire de sa condition de spectateur à une semaine de la présidentielle. Il a transformé une réunion publique mardi à Kettering dans l'Ohio en rassemblement d'"aide" aux sinistrés. La complexe mécanique électorale américaine et l'incertitude générale du scrutin rendaient toutefois prématurée toute analyse électorale sur l'impact de la catastrophe sur le résultat du 6 novembre. Ni Mitt Romney ni Barack Obama ne voulaient paraître exploiter le passage du cyclone à des fins électorales.