Ouganda : la police tire des gaz lacrymogènes contre des électeurs mécontents

  • A
  • A
Ouganda : la police tire des gaz lacrymogènes contre des électeurs mécontents
La queue pour accéder aux bureaux de votes@ AFP
Partagez sur :

La police ougandaise tirait jeudi des gaz lacrymogènes contre des électeurs mécontents lors des élections présidentielles.

Alors que les Ougandais votaient jeudi pour élire leurs députés et leur président, la police a fait usage de gaz lacrymogènes jeudi à Kampala pour disperser des électeurs mécontents des problèmes d'organisation du scrutin de la présidentielle, ont constaté des journalistes sur place.

Grenades lacrymogènes. Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes notamment dans le district de Ggaba, dans le sud de la capitale, alors que le matériel de vote n'était toujours pas disponible dans plusieurs bureaux de vote, plusieurs heures après l'ouverture officielle du scrutin à 5 heures.