Ouagadougou : une trentaine de morts dans l'attaque contre l'état-major des armées

  • A
  • A
Ouagadougou : une trentaine de morts dans l'attaque contre l'état-major des armées
Plusieurs épaisses colonnes de fumée noire se sont élevées de plusieurs bâtiments du centre-ville vendredi, dont celui de l’état-major des forces armées burkinabé.@ Ahmed OUOBA / AFP
Partagez sur :

L'attaque menée vendredi contre l'état-major des armées à Ouagadougou, au Burkina Faso, a fait une trentaine de morts, selon des sources sécuritaires françaises.

Au moins 28 personnes ont été tuées vendredi dans l'attaque contre l'état-major des armées du Burkina Faso dans la capitale Ouagadougou, selon plusieurs sources sécuritaires interrogées par l'AFP.

Pas de victime française. Deux d'entre elles ont fait état d'un bilan de 28 morts, et une autre source a évoqué un bilan d'"une trentaine" de morts dans l'attaque. Deux de ces sources sont françaises et la troisième ouest-africaine. Un précédent bilan livré par la télévision publique, citant le Service d'information du gouvernement, faisait état de "sept morts" parmi les "forces de défense et de sécurité" burkinabé dans l'attaque contre l'état-major des armées et l'ambassade de France. Aucun ressortissant français n'a été tué ou blessé dans ces deux attaques, a-t-on appris plus tôt de source diplomatique française.