Où est la première dame de Corée du Nord ?

  • A
  • A
Où est la première dame de Corée du Nord ?
Ri Sol-Ju, âgée d'une vingtaine d'années, a été présentée comme la femme "officielle" du leader coréen.@ Reuters
Partagez sur :

Ri Sol-Ju a disparu depuis quarante jours et les spéculations vont bon train à Pyongyang.

Sortir dehors sans l'insigne qui représente le visage de Kim Il-Sung, le fondateur de la nation nord-coréenne, est considéré comme un blasphème. Celle qui en a peut-être fait les frais n'est autre que Ri Sol-Ju, la femme de l'actuel leader du pays, Kim Jong-Un.

Selon plusieurs médias du pays, l'ex-pop star Ri a littéralement disparu de la circulation depuis quarante jours, ce qui alimente toutes les spéculations en Corée du Nord.

Une broche fleurie

En juillet dernier, Ri Sol-Ju, âgée d'une vingtaine d'années, a été présentée comme la femme "officielle" du leader coréen. Mais il semblerait qu'elle vivait déjà une "idylle" avec Kim Jong-Un en l'accompagnant dans tous ses déplacements : une visite d'une ferme d'Etat ou bien une rencontre avec des unités militaires du régime. A cette époque, les médias étatiques n'ont pas manqué une occasion de montrer les deux tourtereaux.

>>> A lire : Kim Jong-Un s'est marié

corée du nord 930

© Reuters

Mais comme le rappelle le Telegraph, Ri a fait une apparition surprenante en juillet à un gala habillée d'un pantalon noir et haut noir et blanc, avec un sac Chanel dans les mains. Cette tenue constituait une "rupture" presque "occidentale" dans le protocole nord-coréen. Généralement, les "fisrt lady" sont vivement invitées à enfiler un col Mao, une jupe ou bien un "baggy" dans les tons gris ou brun. Surtout, à cette occasion, Ri avait même osé remplacer la fameuse broche de "Kim" par une épingle fleurie.

>>> A lire aussi : Les dessous des photos de Kim Jong-Un

Agacement des dignitaires du régime

Cette touche d'élégance de l'actuelle première dame ne serait donc pas du goût de tous. Selon le site web NK News, les tenues vestimentaires de Ri auraient "agacé certains dignitaires les plus conservateurs du régime". Il s'agit "d'un manque de dévouement envers les Kim totalement inacceptable". Et Ri doit aujourd'hui en subir "les conséquences", affirme un autre site Web, sans donner plus de détails sur ce qui lui est arrivé.

Si les rumeurs sont toujours aussi persistantes, un autre "bruit" circule à Pyongyang, celui-là beaucoup plus joyeux : Ri Sol-Ju serait enceinte.