Oscars : le département d'Etat américain retire ses félicitations à Farhadi

  • A
  • A
Oscars : le département d'Etat américain retire ses félicitations à Farhadi
Asghar Farhadi n'était pas présent à la cérémonie des Oscars pour recevoir son prix.@ ADRIAN SANCHEZ-GONZALEZ / AFP
Partagez sur :

Du côté du département d'Etat, on reconnait qu'un tweet de félicitations à Asghar Farhadi a bien été publié puis supprimé, pour "éviter tout malentendu".

Le département d'Etat américain a publié puis effacé, lundi, un message de félicitations à l'intention du réalisateur iranien Asghar Farhadi, qui a remporté dimanche l'Oscar du meilleur film étranger pour Le Client.

Des félicitations supprimées. Asghar Farhadi, déjà lauréat d'une statuette en 2012 pour Une Séparation, avait refusé d'assister à l'événement pour protester contre le décret présidentiel interdisant provisoirement aux ressortissants de sept pays musulmans, dont l'Iran, de se rendre aux Etats-Unis. Le compte Twitter en langue persane du département d'Etat, @USAdarFarsi a offert lundi vers 1h heure locale (7h heure française) ses félicitations au peuple iranien et au réalisateur, selon des captures d'écran du message relayées sur la plateforme. Le tweet a ensuite été supprimé.

Un message politique. Farhadi était représenté dimanche à la cérémonie des Oscars par deux Irano-américains, un ancien scientifique de la NASA et une ingénieure. Cette dernière, Anousheh Ansari, première femme touriste de l'espace, a lu une déclaration du réalisateur qualifiant le décret d'"inhumain". "Diviser le monde entre 'nous' et 'nos ennemis' engendre la peur, une justification trompeuse de l'agression et de la guerre", a déclaré Anousheh Ansari dimanche, en citant Farhadi.

"Eviter tout malentendu". Une porte-parole du département d'Etat a reconnu lundi qu'"un tweet de félicitations a(vait) été publié", avant d'expliquer : "Nous avons par la suite retiré le message pour éviter tout malentendu quant à un soutien du gouvernement américain aux commentaires faits dans le discours de remerciement".