Oscar Pistorius sera jugé en mars

  • A
  • A
Oscar Pistorius sera jugé en mars
L'athlète était accompagné de sa soeur Aimee et de son frère Carl.@ Reuters
Partagez sur :

L'IMAGE - Le Sud-Africain, de retour devant la justice lundi, est accusé de meurtre.

L'INFO. La défense de l'athlète a demandé plus de temps se préparer. C'est donc au mois de mars prochain (du 3 au 20) que le champion handisport sud-africain, qui faisait son retour devant la justice lundi, sera jugé pour le meurtre de sa petite-amie, le top-modèle Reeva Steenkamp, le jour de la Saint-Valentin. Lors d'une audience, qui a duré une demie heure environ au tribunal de Pretoria, le juge a également notifié par écrit à l'athlète les charges retenues contre lui, mais le document n'a pas été immédiatement rendu public.

pistorius 930.1000

© Reuters

Vêtu d'une veste et d'une cravate noires sur une chemise bleu, Oscar Pistorius était arrivé dans la salle d'audience peu avant 9h30. Affichant un air prostré, le jeune homme de 26 ans était accompagné de sa sœur Aimee et de son frère Carl. Les trois se sont donnés la main, tandis qu'Aimee récitait une prière. Oscar Pistorius tournait le dos aux caméras, mais des larmes coulaient sur ses joues.

Ses avocats veulent plaider l'accident. Ce lundi 19 août, le top-modèle Reeva Steenkamp aurait fêté ses 30 ans, si elle n'avait pas été abattue de plusieurs balles en pleine nuit par Oscar Pistorius, aux premières heures du 14 février, jour de la Saint-Valentin. Le multiple médaillé paralympique n'a jamais nié avoir abattu son amie Reeva, en tirant au jugé à travers la porte des toilettes fermées, dans sa résidence hyper-sécurisée de Pretoria. Mais ses avocats, parmi les meilleurs du barreau sud-africain, plaident la thèse de l'accident, affirmant qu'il a cédé à la panique en croyant qu'un cambrioleur s'était introduit dans la maison par la fenêtre des toilettes. Remis en liberté sous caution une semaine après le meurtre, il s'est présenté libre devant le juge.