ONU : vetos russe et chinois à des sanctions visant la Syrie

  • A
  • A
ONU : vetos russe et chinois à des sanctions visant la Syrie
La Russie a mis son veto pour la septième fois à une résolution sur la Syrie. @ AFP
Partagez sur :

Le texte prévoyait des sanctions contre le régime de Damas pour l'utilisation d'armes chimiques contre sa population civile. 

La Chine et la Russie ont opposé mardi leur veto au Conseil de sécurité des Nations unies à un projet de résolution, défendu par Paris et Londres, prévoyant des sanctions contre la Syrie pour l'utilisation d'armes chimiques contre sa population civile. Le texte avait été préparé par Paris et Londres dans le sillage de la publication des conclusions de la mission d'enquête conjointe de l'Onu et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). L'enquête a conclu que les forces gouvernementales syriennes étaient responsables de trois attaques au chlore et que les djihadistes de l'Etat islamique avaient utilisé du gaz moutarde.

Septième veto de Moscou à une résolution sur la Syrie. Il s'agit du septième veto de Moscou à une résolution sur la Syrie à l'Onu, et du sixième de la part de la Chine. Neuf des 15 membres du Conseil de sécurité ont voté en faveur de la résolution. La Bolivie s'est prononcée contre le texte, tandis que l'Ethiopie, l'Egypte et le Kazakhstan s'abstenaient.