"On sait que le Niger est une cible"

  • A
  • A
Partagez sur :

Philippe Lhote, professeur au lycée français de Niamey, estime que la situation est "tendue".

Propos recueillis par Walid Berrissoul.