On peut à nouveau voyager en Egypte

  • A
  • A
On peut à nouveau voyager en Egypte
@ MAXPPP/REUTERS
Partagez sur :

Le Quai d’Orsay a levé jeudi ses restrictions, même si "les déplacements routiers sont déconseillés".

Près d’une semaine après le départ d’Hosni Moubarak, intervenu après 18 jours de révolte, l’Egypte retrouve une situation sécuritaire "quasi-normale dans la plupart des régions". Les voyages en Egypte peuvent donc désormais reprendre, annonce le ministère des Affaires étrangères français jeudi.

Le Quai d’Orsay a ainsi levé ses restrictions. "Les séjours dans les grands centres touristiques ne sont plus déconseillés. La zone de la Mer Rouge connaît une situation normale, de même que les villes de Louxor et d’Assouan. Il n’y a donc pas d’objection à s’y rendre par voie aérienne", informe le ministère dans la rubrique Conseils aux voyageurs de son site.

Des recommandations qui réjouissent les voyagistes français, qui ont dû suspendre tous les départs de touristes vers l’Egypte depuis le 29 janvier dernier.

Les déplacements routiers déconseillés

Toutefois, la France déconseille toujours à ses ressortissants de se déplacer sur le réseau routier. "Les déplacements routiers, en particulier en Moyenne Egypte, sont en revanche déconseillés. La zone du Nord Sinaï est quant à elle le théâtre de troubles récurrents et doit être évitée", recommande le Quai d’Orsay.

Eviter les grandes villes vendredi

En raison des appels à manifester vendredi, le Quai d’Orsay conseille d’adopter "une attitude de vigilance générale" à ceux qui voyageraient dans les grandes villes comme Le Caire ou Alexandrie, ou dans les zones "qui ont connu de récentes manifestations, comme la région du Delta, Fayoum ou Suez".

Reporter son séjour à Bahreïn

Jeudi, le ministère français des Affaires étrangères a également recommandé aux Français "actuellement présents à Bahreïn de se tenir à l’écart des attroupements et aux voyageurs désirant se rendre à Bahreïn de reporter, sauf caractère d’urgence, leur voyage".

Cette publication fait suite aux violents affrontements qui ont eu lieu dans le pays, et dont le bilan s’élève jeudi soir à quatre morts.

L’intérieur de la Tunisie toujours déconseillé

Quant à la Tunisie, si la France a levé ses restrictions sur les voyages samedi dernier, elle déconseille toujours à ses ressortissants de se rendre dans l’intérieur du pays. Les séjours sur la zone côtière et dans l’île de Djerba doivent donc être privilégiés.