Oklahoma : le mystère des disparus du Lake Foss

  • A
  • A
Oklahoma : le mystère des disparus du Lake Foss
La Chevrolet années 50 (à gauche, au second plan) et la Camaro de 1969, retrouvées au fond du lac Foss@ MAXPPP
Partagez sur :

La découverte de 6 corps dans deux carcasses de voitures au fond du lac pourrait résoudre deux cas de disparitions vieilles de plus de 40 ans.

 L'INFO. Pour la police, cela ne devait être qu'une simple mission d'entraînement. Objectif : tester un nouveau sonar sur le lac Foss près de la petite localité de Foss (157 habitants), à une heure et demi de route à l'ouest d'Oklohoma City, au centre des États-Unis. Mais mardi, l'appareil leur a finalement permis de détecter deux carcasses de voitures gisant au fond du lac. A l'intérieur, les policiers ont retrouvé six squelettes humains. Une découverte qui va peut-être permettre de résoudre deux cas de disparitions mystérieuses vieilles de plus de 40 ans.

19.09-foss.sky

© Capture - Skynews

Deux épaves par 3,5 mètres. Les deux épaves ont été découvertes par 3,5 mètres de fond par les plongeurs de la police patrouillant sur le lac Foss. Elles ne se trouvaient qu'à une quinzaine de mètres d'une rampe de mise à l'eau pour bateau, près d'une marina. Remontées à la surface, couvertes de vase et dévorées par la rouille, les deux carcasses semblent comme revenues d'outre-tombe. Ces deux voitures, une Camaro de 1969 et une Chevrolet datant des "fifties", pourraient permettre la fin d'un insoutenable mystère pour plusieurs familles.

19.09-marina.foss

© Capture - Skynews

1969, 1970 : deux affaires de disparitions. Dans la Camaro, les enquêteurs espèrent avoir retrouvé les restes de trois jeunes disparus en 1970. La Chevrolet pourrait quant à elle permettre de résoudre une autre disparition : celle de deux hommes et une femme survenue l'année précédente, en 1969. "Ces véhicules correspondent de très près aux rapports de ces disparitions",  a assuré mercredi le shérif du comté de Custer, Bruce Peoples, dans les colonnes du Elk City Daily News. Le chef de la police locale affirme également qu'il n'est pas étonné par une telle découverte : "les eaux de ce lac ne sont pas claires. C’est un lac typique de l’ouest de l’Oklahoma, qui contient beaucoup de sédiments. La visibilité n'y avoisine que les 15 à 30 centimètres au cours d’une belle journée".

19.09-foss.ados

© Capture KFOR-TV

Trois jeunes disparus sur la route d'un match… En novembre 1970, Jimmy Allen Williams, Thomas Rios et Leah Johnson, trois jeunes âgés de 16 à 18 ans disparaissaient sur la route d'un match football, entre Sayre et Elk city, deux villes situées à quelques miles du lac.



Agrandir le plan

C'est au volant de sa Camaro 1969 que Jimmy avait été vu pour la dernière fois. Thomas et Leah étaient quant à eux assis sur les sièges passagers du bolide à l'américaine. Aucune piste n'avait abouti jusqu'alors. "Les trois jeunes ne sont jamais rentrés chez eux et n'ont pas été localisés. De même que la Camaro de 1969 n'a jamais été retrouvée", écrit le journal local. Les familles des trois disparus ont en tout cas été prévenues. Elles ont également pu se rendre sur place pour y voir les épaves.

19.09-foss.grand.père

© Capture -KFOR-TV

…Et un grand père introuvable depuis 1969. Le cas de la Chevrolet est plus énigmatique. Tout juste une rumeur entendue en 1973 faisait état d'une disparition de deux ou trois personnes dans une voiture vue pour la dernière fois dans les années 60, près de Canute, une localité située au sud du lac Foss. Ils se rendaient au lac et n'ont plus jamais été revus. Mais après le lancement d'un appel à témoins, une habitante des environs, Debbie McManaman, assure que son grand-père, John Alva Porter, disparu en 1969, était dans la Chevrolet. "Ca a été très traumatisant", a-t-elle raconté à la télévision locale KFOR-TV. "Je me rappelle à l'époque de mon père qui faisait des cauchemars la nuit et qui dès sa sortie du travail partait en voiture avec ma mère pour essayer de chercher des traces de mon grand-père", a-t-elle expliqué.

19.09-sky.adn

© Capture Skynews

L'ADN, preuve ultime. Les enquêteurs ont pris toutes leurs précautions pour sortir les restes des victimes des deux carcasses rouillées. Les médecins légistes vont à présent tenter de les identifier. "Il est vraiment important pour les familles qu'on puisse identifier ces corps pour qu'elles sachent ce qui est s'est passé", a souligné le shérif Peoples. Selon un enquêteur interrogé par le journal local, le processus d'identification ADN peut désormais prendre plusieurs mois. Restera ensuite à déterminer les raisons de la présence de ces deux voitures dans le lac et les causes de la mort de leurs occupants.