Ohio : ces électeurs qui feront l'élection

  • A
  • A
Ohio : ces électeurs qui feront l'élection
Les candidats ont investis plus de 50 millions de dollars rien que sur cet état.@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Depuis dix ans, le candidat qui gagné dans cet état est devenu président..

L'Ohio. Un concentré d'Amérique où les cols bleus côtoient l'upper middle class libérale et les campagnes conservatrices. Un état clef dans la course à la présidence. Celui qui a été le plus visité par les candidats. Barack Obama et Mittt Romney  viennent tous deux d'y investir 50 millions de dollars (environ 39 millions d'euros) en un mois, rien qu'en spots radiophoniques.  

> Le journaliste d’Europe 1, François Clauss, a rencontré ces électeurs qui feront le scrutin, dans la ville de Toledo, Ohio.

>> A lire aussi - Élections américaines, mode d’emploi

"Obama prend soin des familles américaines"

En fond sonore, les Rolling Stones et les bruits secs caractéristiques des queues de billards frappant la boule blanche. Dans l'air flottent des effluves de bière et de bourbon. Le Richie, taverne située à 500 mètres  des grands ateliers de Chrysler de Toledo dans l'Ohio, est bondé en ce vendredi soir. Dans cette taverne obscure bat le cœur de l'Ohio industrieux, florissant du temps de la splendeur automobile américaine et moribond depuis dix ans. Mais depuis trois ans, l'état revit grâce à la relance subventionnée de l'industrie automobile locale. En quatre ans, le taux de chômage est passé de 11 à 7%. Alors, au Richie, on vote Obama : "c'est monsieur Obama qui a fait le plus de bien à la classe ouvrière américaine. Bush, lui, s'en foutait des boulots américains. Obama prend soin des familles américaines", confie un habitué accoudé au bar.

vote bandeau USA

© REUTERS

Mike, conservateur, votera Romney

Plus loin, à quelques 20 minutes de voiture du Richie, les jolies petites maisons, les pelouses tracées au cordeau et les pick-up garés dans les allées, dessinent le paysage de la banlieue "middle-class" américaine typique.  Nous sommes à Buck Street. Devant chacune des maisons, on affiche ses couleurs. Une pancarte Obama ici, un drapeau Romney là-bas, les deux candidats sont à peu près à égalité.  Mais Mike, agent commercial de 50 ans, a choisi de planter une pancarte Romney, sans le moindre doute : "moi je suis conservateur, le choix sera clair cette fois-ci : voter pour celui qui saura faire baisser l'endettement.  Sinon, nous allons vraiment avoir des problèmes dans le futur", confie-t-il devant sa maison. Pour Mike,  c'est une conviction : "les gens qui emploient d'autres personnes doivent avoir la possibilité de développer leur entreprise et leur staff. Et ça c'est Romney qui leur en donnera la possibilité".

Au cours des dix dernières élections, le candidat qui a gagné  dans l'Ohio est devenu le président des Etats-Unis.  C'est ici, entre les pelouses de BuckStreet et le Richie, que se joue l'élection américaine et l'avenir de la plus grande démocratie du monde.

>> A lire aussi - La Floride, objet de toutes les convoitises